[Guide] Couettes

Choisir sa couette

Avoir une bonne couette n’est pas une question de confort, c’est aussi une clé pour améliorer la qualité de son sommeil.

Afin de ne pas se tromper, nous avons regroupé dans ce guide toutes les informations utiles et les éléments à prendre en compte.

La couette naturelle

Ce garnissage confère un excellent confort thermique car il dispose naturellement d’une grande capacité de régulation de la température et de l’humidité. C’est le cas des matières comme le duvet ou plumette et la soie que l’on utilise en toutes saisons.

La couette synthétique

La nouvelle génération de couettes offre des caractéristiques proches du garnissage naturel en termes de légèreté, de douceur et de gonflant, grâce à l’utilisation de microfibre dont la finesse procure une vraie sensation duvet.

Les couettes à base de fibre creuse capturent beaucoup d’air à l’intérieur de leurs canaux assurant une bonne isolation thermique, une régulation de la transpiration optimale et un gonflant généreux. Facile à entretenir, elles passent en machine à laver.

Le grammage

Le grammage donne des informations concernant la chaleur et le gonflant de la couette. Il correspond au poids du garnissage de la couette calculé en g/m².

On trouve principalement 3 grammages différents :

  • 200g/m² pour les couettes légères ou été (habitat chauffé à 22° et plus)
  • 350g/m² à 400g/m² pour les couettes chaudes (habitat normalement chauffé)
  • Plus de 400g/m² pour les couettes très chaudes (couette hiver ou personnes frileuses)

Sachez néanmoins, qu’à poids égal, une couette en fibre naturelle sera toujours plus chaude qu’une couette synthétique.

Pour les indécis une seule solution, la couette 4 saisons, qui se compose de deux couettes de grammage différent, on peut utiliser l’une ou l’autre (la plus légère pour l’été, la plus chaude pour la mi-saison et les 2 réunies pour le grand froid d’hiver.

Entretenir sa couette

Quelques conseils d’entretien pour vos couettes. Dans tous les cas, vérifiez bien l’étiquette et suivez les instructions du fabricant.

Les couettes en duvet

Une couette en garnissage naturel est beaucoup plus délicate à nettoyer. Un séchage incomplet peut entraîner des moisissures. Ce qui la rendra inutilisable. Une couette en garnissage naturel se change tous les 10 ans. Se référer aux instructions d’entretien du fabricant qui vous informera sur les températures du lavage.

Les couettes en soie

La couette soie est naturellement anallergique et antibactérienne. Tout lavage à l’eau est donc superflu et risquerait de détériorer le garnissage de soie et ses propriétés naturelles.

Aérer votre couette en soie deux à trois fois par an en évitant une exposition directe au soleil. Cette opération permet à la soie de se régénérer et de reprendre du volume.

Nous vous conseillons de confier l’éventuel entretien à un professionnel.

Les couettes synthétiques

Les couettes synthétiques doivent être secouées et aérées régulièrement. Elles sont faciles d’entretien et passent en machine à laver.

Dans tous les cas :

  • Utilisez une lessive standard
  • Utilisez peu de lessive sans assouplissant
  • Programmez un lavage délicat
  • Température maximum de 60°
  • Bien rincer après lavage
  • Séchage en machine à température modérée
  • Se référer aux instructions d’entretien du fabricant qui vous informera sur les températures de lavage et séchage.

Pour les grandes tailles de couettes, il est indispensable d’aller au pressing ou dans les laveries spécialisées.

Choisir la bonne taille pour sa couette

Choisissez une couette plus longue et plus large de 20 à 40 cm de chaque côté par rapport à votre matelas afin que vous ne sentiez pas d’entrée d’air une fois couché.

Dimension matelas (Largeur x Longueur)Nombre de personnesHousse de couetteCouette
90 x 190 ou 90 x 2001140 x 200140 x 200
120 x 1901 ou 2200 x 200200 x 200
140 x 190 ou 140 x 2002 (standard)240 x 220240 x 220
160 x 2002 (Queen)260 x 240260 x 240
180 x 2002 (King)260 x 240260 x 240
200 x 2002 (King)260 x 240260 x 240